bredouille


bredouille

bredouille [ brəduj ] adj.
• 1704; « embarrassé » 1534; de bredouiller
Revenir bredouille, sans avoir rien pris (à la chasse, la pêche), sans avoir rien obtenu (d'une entrevue, d'une démarche). Ils sont rentrés bredouilles. Être bredouille.

bredouille adjectif (de bredouiller) Revenir, rentrer bredouille, n'avoir rien tué à la chasse, rien rapporté de la pêche ; n'avoir rien obtenu d'une démarche. ● bredouille (difficultés) adjectif (de bredouiller) Accord Bredouille est adjectif et non adverbe, il s'accorde : ils sont revenus bredouilles. ● bredouille (expressions) adjectif (de bredouiller) Revenir, rentrer bredouille, n'avoir rien tué à la chasse, rien rapporté de la pêche ; n'avoir rien obtenu d'une démarche.

bredouille
adj. (En loc.) Revenir bredouille (de la chasse, de la pêche), sans gibier, sans poisson; fig. en ayant échoué dans une démarche.

I.
⇒BREDOUILLE1, subst. fém. et adj.
JEUX
A.— Emploi subst. fém. [Au trictrac] Marque indiquant qu'un des joueurs a pris un nombre déterminé de points, de trous, sans en laisser prendre un seul par l'adversaire. Faire la bredouille (Ac. 1932). Avoir la bredouille, être (en) bredouille. ,,Avoir le jeton qui indique que l'on a fait de suite douze points, six trous ou douze trous. Dans ce dernier cas, on gagne la grande bredouille`` (QUILLET 1965). Marquer bredouille. ,,Marquer avec deux jetons l'un sur l'autre, qu'on est en état de gagner deux trous`` (Ac. 1835, 1878). [Aux dominos] Petite bredouille. ,,Nom de la partie quand un des joueurs fait de suite le nombre de points convenu, ses adversaires en ayant déjà pris`` (Lar. 19e). Grande bredouille. ,,Nom de la partie lorsqu'un des joueurs fait les points sans que ses adversaires en aient pris un seul`` (Lar. 19e).
B.— Emploi adj.
1. Gagner la partie (ou le tour) bredouille. ,,Gagner la partie double en faisant douze trous de suite`` (Ac. 1835, 1878). Perdre la partie bredouille ou, p. ext., être bredouille. ,,Je vous ferai observer que « bredouille » signifie celui qui n'a pas pu marquer un seul point (...) ni toucher une seule pièce`` (GYP, Professional lover, 1894, p. 152).
2. Emplois au fig., fam.
a) Rare. Sortir bredouille d'un lieu, d'une assemblée. ,,En sortir sans avoir pu rien faire de ce qu'on s'était proposé`` (Ac. 1835, 1878).
b) Rentrer, revenir bredouille (de la chasse, de la pêche). Revenir sans avoir rien tué ou capturé; plus gén., rentrer sans avoir réussi à obtenir ce qu'on désirait :
1. ... j'avais tourné un grand film (...) dont je rentrais bredouille, victime du krach du « Banco di Sconto », ce scandale financier international (...) à l'aube du régime de Mussolini...
CENDRARS, L'Homme foudroyé, 1945, p. 172.
Emploi subst. fém. Situation d'un chasseur qui n'a rien tué. Bredouille complète (GUÉRIN 1892). Chevalier de la bredouille (arg.). ,,Chasseur parisien, qui part généralement le dimanche matin en grand attirail de chasse et qui ne rapporte le plus souvent que du gibier acheté dans la banlieue`` (FRANCE 1907). Au fig. Échec d'un projet, d'une entreprise :
2. Maintenant, je vais relever mes gendarmes. Ils doivent être gelés. C'est assez plaisant, d'ailleurs, ces militaires alignés là-haut sous les étoiles avec une balle dans le canon. Je ne sais pas trop comment je vais les consoler de leur bredouille.
AUDIBERTI, Quoat-Quoat, 1946, 2e tabl., p. 75.
c) Se coucher bredouille. ,,Se coucher sans souper; se coucher ivre`` (Lar. 19e, Lar. 20e); ,,se coucher sans avoir mangé (peu usité)`` (Lar. Lang. fr.).
PRONONC. ET ORTH. :[]. [] mi-long dans PASSY 1914; [] mouillée pour la finale dans FÉR. 1768, FÉR. Crit. t. 1 1787, GATTEL 1841, NOD. 1844, FÉL. 1851 et LITTRÉ; yod dans LAND. 1834 et DG. GREV. 1964, § 359 : ,,Bredouille et snob, adjectifs, prennent un s au pluriel : une de ces irresponsables chasseresses, ordinairement bredouilles (L. Bloy, Le Désespéré, p. 71).``
STAT. — Fréq. abs. littér. :42.
BBG. — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], p. 80.
II.
⇒BREDOUILLE2, subst. fém.
[En relation avec bredouiller]
A.— Subst. fém. (et adj.), région., vx.
1. (En Dauphiné et Lorraine). ,,Se dit d'une personne qui ne parle pas distinctement`` (J. HUMBERT, Nouv. gloss. genevois, 1852, p. 63; cf. J.-F. MICHEL, Dict. des expr. vicieuses, 1807, p. 31). Cf. bredouillant II, bredouilleur, et les dér. bredouillard et bredouillon s.v. bredouiller.
2. ,,Celui ou celle qui fait les choses à l'étourdie, sans exactitude et sans soin`` (J. HUMBERT, Nouv. gloss. genevois, 1852, p. 63).
B.— Parole peu distincte (v. aimer III A 1 ex. 134). Cf. bredouillage, etc.
Loc. proverbiale, rare. Dire à quelqu'un deux mots et une bredouille. ,,Lui expliquer sa pensée librement en particulier, sans lui dissimuler les reproches qu'il mérite`` (Ac. 1835).
Arg. de théâtre. ,,Courtes phrases d'un rôle sans importance``. N'avoir à dire que quelques bredouilles (Lar. 19e, Lar. 20e). ,,Rôle très mince`` (Lar. 3).
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — A.— 1534 sens libre, jeu de mots par homophonie (RABELAIS, Gargantua, éd. Marty-Laveaux, t. 1, p. 43 : [...] ma petite couille bredouille); 1611 subst. fém. jeux « situation avantageuse d'un joueur aux cartes ou au trictrac » (COTGR.); 1611 être en bredouille « être un peu éméché » (Ibid.), attest. isolée, ce sens se retrouve en dial. jersiais (LE MAISTRE-CARRÉ, 1966 : Brédouille ou brédouoille. Gris); 1680 (RICH. : Bredouille [...] Terme de Triquetrac. Partie double qu'on marque de deux jetons. Grande bredouille. C'est douze jeux de suite qui emportent le double de ce qu'on avoit mis au jeu. Partie brédouille, partie qui en vaut deux). B.— 1651 mettre qqn en bredouille « mettre dans l'embarras » (SCARRON, Virgile, VI, 260a dans RICHARDSON 1930); 1694 subst. masc. (Ac. : Bredouille [...] Celuy qui beguaye, qui parle mal); 1704 (Trév. : On dit qu'une femme est sortie bredouille du bal, quand elle n'a point été prise pour danser).
A orig. inconnue, ne semble pas pouvoir être considéré comme le déverbal de bredouiller pour des raisons d'ordre sém. : on ne peut en effet rapprocher bredouille, terme de jeu, de bredouiller puisque partie bredouille, grande bredouille, gagner la partie bredouille (etc., v. le Traité de Trictrac dans Trév. Suppl. 1752) font réf. à un jeu particulièrement chanceux. B est peut-être issu de A, la notion de « situation défavorable, embarrassante » exprimant l'état de celui qui est victime du gagnant (cf. angl. lurch « a certain concluding state of the score, in which one player is enormously ahead of the other » et aussi, du point de vue opposé « a disconfiture » NED). B a d'autre part subi l'attraction de bredouiller p. anal. avec l'aspect embarrassé des personnes qui parlent indistinctement.
STAT. — Fréq. abs. littér. :3.

bredouille [bʀəduj] n. f. et adj.
ÉTYM. 1611, t. de jeu; 1534, adj., in Rabelais, sens obscur; orig. incert., le rapport avec bredouiller n'est pas établi, sauf à rattacher le mot à berdouille « boue » (Nord), d'où être bredouille, bredouiller « patauger » (hypothèse de Guiraud).
———
I Vx.
1 N. f. || La bredouille : marque du jeu de tric-trac indiquant que l'on a gagné un certain nombre de points sans que l'adversaire en ait marqué. || Grande bredouille : gain total sur la partie (cf. le grand schelem au bridge); petite bredouille. || Faire la bredouille (Académie); avoir la bredouille : gagner sans que l'adversaire puisse marquer un point.
Loc. Mettre (qqn) en bredouille, le faire perdre en ayant la bredouille, et, fig. (1627, in D. D. L.), mettre dans un grand embarras.
2 (Du point de vue du perdant).Loc. Perdre une partie bredouille, sans avoir marqué un point, l'adversaire ayant « eu la bredouille ».
N. f. Archaïsme littér. Échec complet (Audiberti, in T. L. F.).
———
II Adj. Mod. Du sens I, 2; d'abord (1704) en parlant d'une femme qui va au bal sans être invitée une seule fois à danser; cf. Faire tapisserie.
1 Rentrer, revenir bredouille (de la chasse, de la pêche, etc.), sans avoir rien pris.Par anal. || Nous avons cherché une chambre d'hôtel, mais nous sommes revenus bredouilles.
0 Somme toute nous reviendrons bredouilles (n'étaient les volailles du début), mais ravis.
Gide, Voyage au Congo, in Souvenirs, Pl., p. 849.
2 (En attribut). Qui n'a rien obtenu, a échoué. || Être bredouille, complètement bredouille après une démarche.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bredouille — BREDOUILLE. s. f. Terme du jeu de Trictrac, où l on dit, Avoir la bredouille, Être en bredouille, pour dire, Être en état de pouvoir gagner les deux trous. On dit aussi, Marquer bredouille, marquer en bredouille, pour dire, Marquer avec deux… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bredouille — Bredouille. s. m. Celuy qui beguaye, qui parle mal. C est un bredouille, un vray bredouille. Dans le jeu de tric trac on dit, Estre en bredoüille, pour dire, Gagner double. Il est en bredouille. il gagne cette partie bredouille. il a gagné le… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • bredouillé — bredouillé, ée (bre dou llé, llée, ll mouillées, et non bre dou yé) part. passé. Un discours bredouillé. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE    BREDOUILLÉ. Ajoutez :    Fig. Qui paraît bredouillé, en parlant d un écrit, d une lettre. •   Parère m a écrit… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Bredouille — Sf mißliche Lage per. Wortschatz fremd. Erkennbar fremd (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. bredouille in dessen (nicht mehr üblicher) Bedeutung Dreck, Matsch (être en bredouille im Matsch stecken ). Vermutlich aber entlehnt über einen… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Bredouille — Bredouille(Bredullje)f Verlegenheit,mißlicheLage;Notlage;Bedrängnis.Fußtauffranz»bredouille=keinStichimSpiel«.18.Jh …   Wörterbuch der deutschen Umgangssprache

  • Bredouille — (fr., spr. Bredullje), 1) das Leerausgehen in einer Sache; 2) Verlegenheit, Bestürzung; daher Bredouilleur (spr. Bredulljöhr), ein Stotterer, Stammler; 3) die Marke u. doppelte Partie im Trictrac u. Toccadeglispiel …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bredouille — (franz., spr. brȫdúj , dullje), im Tricktrack ein doppeltes Spiel, das man gewonnen oder zu gewinnen hat, sowie das Zeichen, womit man ein solches Spiel anlegt; für den Gegner ein schmählicher Verlust; daher »in der B. sein«, soviel wie in der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bredouille — (frz., spr. brĕduj), im Tricktrack eine doppelte gewonnene oder zu gewinnende Partie; daher s.v.w. Verlegenheit, Bestürzung (in der B. sein) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Bredouille — (frz. Bredullj), Verwirrung, Verlegenheit, das Leerausgehen; Marke im Trictrak. Bredouilleur (Bredulljor), Stotterer; bredouilliren, stottern …   Herders Conversations-Lexikon

  • Bredouille — Kleiner Elfenbein Wimpel als Kennzeichen einer grande bredouille („großen Bredouille“) im Tricktrackspiel Eine Bredouille ([breˈdʊljə]) bezeichnet eine Verlegenheit, Schwierigkeit oder Bedrängnis (z. B. in der Bredouille stecken, jemanden in die… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.